SOUTENANCE PUBLIQUE DE LA THESE DE DOCTORAT EN SANTE PUBLIQUE

L’Ecole de Santé Publique de l’Université de Lubumbashi, vient de s’enrichir d’un nouveau Docteur en Santé publique, il s’agit de la soutenance de thèse du CT MWARABU MUCH’APA Bienfait .

Devant ce jury et l’assemblée invitée à la circonstance, le CT MWARABU a soutenu publiquement sa thèse ce samedi, 07 Mars 2019 dans la Grande salle de l’Ecole  de Santé Publique.

Le sujet de sa dissertation doctorale s’intitule : Violences sexuelles à Lubumbashi : incidence, facteurs de risque et goulot d’étranglement dans la prise en charge des protagonistes. (Études retro-prospective de 2016 a 2018).

En résumé, le récipiendaire a identifié plusieurs facteurs de risque tels que l’habillement sexy, l’âge inférieur à 17 ans, l’ivresse et la pauvreté.

Il a ensuite évoqué plusieurs goulots d’étranglement qui empêchent une bonne prise en charge des victimes des violences sexuelle. Il s’agit entre autres de la pauvreté des parents des victimes, les arrangements à l’amiable et la corruption au niveau judiciaire.

Enfin, il a recommandé la création par les autorités d’un centre de prise en charge intégré des violences et la priorisation de la lutte contre les violences sexuelle dans une approche préventive, prédictive, pluridisciplinaire et participative. 

Le récipiendaire a en outre ému les vœux de voir la population dénoncé courageusement  les violences sexuelles y compris les violences intrafamiliales.

Après délibération à huit clos, le jury  a déclaré le CT MWARABU MUCH APA Docteur  en Santé Publique avec la “mention grande distinction.”

La séance de collation de grade Académique a été conduite par le Professeur Ordinaire KITABA KYA AGHONIS, Secrétaire Général Administratif de l’Université de Lubumbashi, représentant le Recteur empêché. 

%d blogueurs aiment cette page :